Féminines : ce vent de fraîcheur

Féminines : ce vent de fraîcheur

Zoom, à présent, sur les catégories féminines de l’école de football. Des U7 aux U17, retour sur quelques mois de compétition, de cohabitation constructive et de dynamisme…

La section féminine a près de quatre ans d’existence et, aujourd’hui, l’effectif approche les 55 joueuses, de 6 à 17 ans. Le tout, organisé autour de cinq équipes : U7, U10, U13, U15, U17.

Actuellement, trois équipes sont en compétitions départementales : les U13, U15 et U17. Et si l’objectif est de continuer à augmenter quantitativement les effectifs, il est aussi de créer une équipe de foot à 11 chez les ados.

Pour Éric Ferrière, vice-président délégué à l’école de football, cela fait partie des critères d’évolution du club. « Pour l’heure, nous sommes sur du foot à 8 pour les U13, U15 et U17, et du foot à 5 pour les U7 et U10. Mais dans l’optique d’intégrer au mieux nos jeunes joueuses dans les équipes seniors – car elles peuvent intégrer celles-ci plus rapidement que les garçons –, l’objectif est de créer, à court terme, une équipe à onze. Chez les U15 et U17, c’est d’arriver à ça la saison prochaine ou la suivante. »

Éric Ferrière

« Nous nous sommes bien développés parce que si l’on fait le total, avec les séniors féminines et les dirigeantes du club, nous sommes à plus de 80 licenciées ! Aujourd’hui, ça représente 20% du club… »

Un axe de développement motivant

Pour réaliser les objectifs, l’ensemble de la structure peut s’appuyer sur une équipe éducative de qualité et féminisée, car le club a souhaité que l’encadrement soit composé d’un maximum de filles. Nous avons donc comme coaches, Djamel, Jean-Baptiste, Claire, Adély, Natacha, Marine et Claudine, qui sont accompagnés par Philippe, Bruno et David, dirigeants. Et afin de soulager notre R.T.J., Maxime, dans la gestion de l’école de foot, Nathan Moreau – qui est titulaire d’un B.M.F. (Brevet de Moniteur de Football) –, nommé référent-féminines, fait office de R.T.J. pour la catégorie.

Une section qui se porte bien et vit bien. « Depuis quelques saisons, on s’est aperçu qu’il y a une vraie motivation de la part des filles, et qu’il y a aussi des différences par rapport aux garçons, dans la façon dont elles abordent les matches, souligne Éric. Par exemple, une fille est plus constante dans l’effort, plus régulière… elle ne lâche jamais ! On apprécie vraiment ça… sachant que ça a permis, aussi, pour le club, d’avoir un axe de développement qui est motivant, et autour duquel ça a créé une dynamique. »

Les U10 avec Natacha Soulet et Marine Duclaud

Les U15 de Jean-Baptiste Saux et Bruno Rodrgiuez

Les U13 de Claire Ramon, Adely Moreira et David Cordero

Les U17 avec Djamel Berri

Malheureusement, le Covid-19 et les mesures qui sont allées avec ont interrompu les compétitions avant que notre fabuleuse équipe des U7 n’ait eu le temps de jouer et donc de faire une photo

C’est donc un vent de fraîcheur qui souffle sur le foot de la presqu’île et sur le foot en général ! Approche et façon de pratiquer différentes, nouvel élan, plaisir, enthousiasme, nombre de licences croissant : le moral et les perspectives sont au beau fixe ! « Nous nous sommes bien développés parce que si l’on fait le total, avec les séniors féminines et les dirigeantes du club, nous sommes à plus de 80 licenciées ! Aujourd’hui, ça représente 20% du club… » Et quelque chose nous dit que ce n’est pas fini…

Leave a Reply